Cassie Del Isla, actrice X : le sexe plus que de raison


Clarisse Luiz 29 mai 2019

Cassie originaire de l’île de la Réunion, vit aujourd’hui à Ibiza. C’est une actrice à part dans le monde du X. Elle évolue dans ce milieu sans chercher vraiment à devenir une star. Naturelle, spontanée, elle prend les rôles qu’on lui propose et s’efforce de satisfaire de son mieux ses partenaires ainsi que le réalisateur. Rencontre avec une personne atypique dans le monde du porno…

kemoil.ru : Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir actrice porno ?

C’est venu par hasard. Mon mari était libertin avant notre rencontre, moi non. Je l’ai autorisé à poursuivre sa vie libertine et à faire des rencontres quant à moi, je n’avais envie que de lui et je n’avais pas besoin d’aller voir ailleurs. Le hasard donc nous a fait rencontrer un réalisateur. Il nous a proposé de tourner une scène ensemble et j’ai accepté. 

kemoil.ru : Côté sexe, vous aviez quand même des prédispositions pour devenir actrice X ?

Oui, bien sûr. Sans être une nymphomane, j’ai toujours aimé le sexe. Je m’y suis intéressée de très près et assez vite. J’étais vraiment curieuse de tout. Tout savoir, tout connaître, tout essayer. Malgré mon éducation catholique plutôt stricte, je n’ai jamais cherché à refuser toutes ces sensations délicieuses que pouvait me procurer mon corps.  

kemoil.ru : Et après cette première scène ?

C’était amusant et excitant pour moi. On en a fait d’autres jusqu’à ce que je fasse la rencontre d’Hervé Bodilis, réalisateur chez Dorcel. Et après un petit essai, il m’a proposée de jouer dans mon premier film.

kemoil.ru : Comment cela se passe avec sa famille et ses amis quand on décide de devenir actrice X ?

Au début, je suis restée très discrète sur ce sujet. Pour moi, c’était juste un petit délire alors à quoi bon en parler. Mais comme j’ai poursuivi dans cette voie, j’ai eu beaucoup de mal à le cacher. Au final, tout se passe très bien avec mon entourage. Ma mère a fini par l’accepter et elle en rit parfois. 

kemoil.ru : Il faut être assez exhib pour devenir actrice porno ?

Oui, ce n’est pas du tout un métier comme les autres. On a des relations sexuelles avec des tas de gens. Alors, il faut être un peu exhib, adorer le sexe. J’aime plaire, j’aime séduire, exciter, mais quand je tourne une scène hard, j’aime surtout que cela plaise à mon mari qui est acteur lui aussi. Il aime me voir avec d’autres hommes et le premier spectateur que je cherche à faire bander, c’est lui.

kemoil.ru : Quelles sont vos relations avec votre mari en dehors du porno ?

Le porno est une parenthèse dans notre vie. Nous y vivons une partie de nos fantasmes. En dehors des plateaux nous sommes désormais fidèle l’un à l’autre. Un couple classique qui reste quand même assez porté sur le sexe et ses plaisirs.

kemoil.ru : Vos tabous ?

Aucun ! J’aime absolument tout quand c’est bien fait ! Avec mon mari, on est très branchés cul tous les deux. Dans notre intimité, on peut même aller jusqu’à des petits jeux un peu violents : la fessée, les liens… Je n’ai pas d’interdit particulier, j’adore la sodomie, la double pénétration. J’ai toujours été d’une nature très chaude et joueuse alors nous ne nous refusons absolument rien. 

kemoil.ru : Une anecdote ? 

La première qui me vient à l’esprit est une sodomie, dans la mer. Alors que la plage était bondée. Mon mari était collé dans mon dos. Personne n’a rien vu. Sauf un plongeur qui nous a tourné autour et qui, lui, n’a dû rien rater du spectacle…

kemoil.ru : Des projets ?

Je ne suis pas dupe. Je sais que le X ne durera pas tout le temps. Je le fais, ça me plaît et c’est une expérience enrichissante dans ma vie. Pour le moment, je profite à fond de l’instant présent. Mais je ne me prends pas la tête et je veux rester moi-même, garder ma vie avec mon mari, ma simplicité, ma tranquillité. Alors bien sûr, comme le porno n’est pas éternel, j’ai déjà pensé à l’après. Pour l’instant, je veux rester discrète sur ces projets, mais sur une île aussi agréable et festive qu’Ibiza, il y a beaucoup de choses à faire…

(Photo à la une : )

À lire aussi…

Céline Tran : une guerrière en talon aiguille

L’interview de Luna Rival, actrice X


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru