Interview de Charlotte, jeune femme libertine de 22 ans


Clarisse Luiz 25 avril 2019

Nous avons rencontré Charlotte, une petite nouvelle dans le milieu libertin. Elle nous a parlé de ses motivations, de ses fantasmes et surtout de ce qui l’excitait dans ces soirées un peu spéciales…

Libertine à 22 ans, elle nous raconte

kemoil.ru : Bonjour Charlotte ! Raconte nous un peu ce qui t’a poussé à devenir libertine.

Le libertinage pour moi c’est tout récent. La première fois que j’ai passé les porte d’un lieu libertin c’était il y a cinq mois mais c’est quelque chose que j’avais toujours eu envie de faire. Sexuellement je suis très ouverte : expériences lesbiennes, club de striptease, escortes… Il ne me manquait plus que les clubs libertins à ajouter à la liste. J’attendais simplement de rencontrer un homme qui avait de l’expérience en la matière pour pouvoir m’emmener. Celui avec qui je suis actuellement est un gros adepte des clubs libertins donc c’était le moment !

kemoil.ru  : Comment ça s’est passé la première fois ?

Ma toute première fois c’était dans un sauna. C’était vraiment l’idéal parce que tout le monde est déjà dénudé donc ça enlève un peu la gêne du début. Je me suis directement mise dans la bain, c’était une super expérience ! Après le sauna, j’ai testé les clubs libertins et c’est honnêtement ce que je préfère. C’est comme aller dans un bar pour prendre un verre tranquillement sauf que c’est toi qui décide si tu veux passer une petite soirée tranquille ou alors une soirée très chaude. J’adore aussi y aller pour m’habiller sexy sans être jugée par les gens autour. Là-bas, personne n’impose un quelconque regard sur toi puisque tout le monde est là pour la même chose sans tabou ni jugement !

kemoil.ru : Quand tu vas là-bas, qu’est ce que tu fais ? Plusieurs hommes ? Plusieurs femmes ?

Honnêtement je ne suis portée que sur les femmes quand je vais dans un club. Bizarrement les hommes ne m’intéressent pas du tout ! Surtout que mon homme me fait tout ce que je veux au lit, donc je ne vois pas l’intérêt d’aller voir ailleurs. Ce qui m’excite le plus, outre assouvir mes fantasmes lesbiens, c’est le regard des hommes sur moi quand une autre femme me fait plaisir. C’est hyper excitant de savoir que quelqu’un se masturbe en me regardant prendre mon pied sans pouvoir me toucher.

kemoil.ru : Qu’est ce qui t’as le plus surprise dans ce milieu libertin ?

Au début, j’avais un peu peur que les gens aient les mains baladeuses ou soient un peu intrusifs mais j’avais tout faux. Les gens sont respectueux et pas du tout insistants, au contraire. C’est vraiment un milieu basé sur le respect de l’autre et le consentement. C’était plutôt une agréable surprise !

kemoil.ru : Pour l’instant c’est quoi ta meilleure expérience ?

Avec mon copain on a rencontré deux couples avec des femmes d’une cinquantaine d’année, on a tout de suite accroché et c’est parti en trio lesbien ! C’était génial de sentir le regard de nos trois mecs sur nous ! J’ai tellement aimé qu’une fois que le club a fermé nous avons fini à l’hôtel avec un des couples ! C’est exactement le genre de situations atypiques que je recherchais en me lançant dans le libertinage !

kemoil.ru : Quel serait ton conseil pour une personne qui veut aller dans une club libertin pour la première fois de sa vie ?

La première chose c’est d’être décomplexé, ne pas avoir peur du regard des autres et assumer ses envies ! Je lui dirais aussi qu’il ne faut pas aller dans un club libertin avec pour but ultime de coucher ! Il faut y aller tranquillement, discuter avec les gens et laisser le feeling faire les choses. Si ça se fait tant mieux, sinon tant pis.

kemoil.ru : Tu comptes continuer dans le libertinage ?

Oui ! J’ai hâte de ma prochaine sortie, ma tenue est déjà prête !

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Julie Holly, de libertine à actrice porno

Le quotidien d’un couple libertin

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru