Pornhub veut racheter Tumblr !


Clarisse Luiz 7 mai 2019

Tumblr est à vendre !

Pornhub veut racheter Tumblr ! - kemoil.ru

La semaine dernière, le dévoilait que Verizon Communications, la maison mère de Tumblr, souhaitait revendre son célèbre site de microblogging. Pornhub, le premier site pornographique au monde a montré un intérêt fort pour son rachat…

Plus de porno, plus de visites

Créé en 2007, Tumblr a souvent été vu comme le pionnier des blogs sur Internet. C’était LE repaire de contenus créatifs en tout genre et ses utilisateurs l’appréciaient pour sa liberté. Aujourd’hui, la plateforme réunit plus de 465 millions de profils et héberge 172 milliards de posts. 

C’est à partir de décembre dernier, date à partir de laquelle Tumblr a fait le choix de bannir tous contenus NSFW (Not Safe For Work), que les visites ont chuté. Cette décision faisait suite à trois semaines de suspension de l’appli sur l’App Store d’Apple. Pour cause, Apple reprochait à Tumblr d’avoir laisser se propager des images pédopornographiques. Accusation à laquelle Tumblr avait réagi de manière drastique (et plutôt excessive).

Depuis, l’application a accusé le coup : moins de 30% de visiteurs. Il faut dire que la part de contenu pour adultes sur Tumblr n’était pas négligeable.

Restaurer un espace d’expression

« Tumblr était un refuge pour ceux qui voulaient explorer et exprimer leur sexualité, y compris les amateurs de divertissement pour adultes », a expliqué Corey Price, vice-président de Pornhub à . Il a même ajouté qu’il était déjà « très impatient de lui redonner sa gloire d’antan ».  Cette potentielle reprise de Tumblr par Pornhub fait donc renaître un espoir pour les fans de la plateforme qui ont du migrer sur d’autres réseaux sociaux.

Verizon ne s’est pas encore exprimé sur un possible prix de vente. La valeur estimée est d’environ 200 millions de dollars. Reste à savoir pour quel montant le géant pornographique serait prêt à racheter Tumblr…

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

Ère post-tumblr : les nouveaux réseaux sociaux consacrés au sexe

Facebook en guerre contre la nudité, mais pas contre la violence

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru