Le sida, une nouvelle rémission donne de l’espoir !


Clarisse Luiz 6 mars 2019

Dix ans après le « patient de Berlin », un deuxième homme séropositif est en rémission, de quoi donner de l’espoir à toutes les personnes atteintes du sida.

Des chercheurs ont annoncé ce mardi 5 mars qu’un patient séropositif est en rémission totale. Cette annonce soulève beaucoup d’espoir.

Un deuxième patient

10 ans après le « Patient de Berlin », voici le « Patient de Londres » qui serait lui aussi parvenu à vaincre le virus du VIH-1 à l’origine du sida. Il n’a pas montré de signe d’infection de la maladie depuis 19 mois et les scientifiques ont confirmé qu’il ne prenait plus son traitement. L’annonce a été publiée dans la revue scientifique .

« En réussissant à faire entrer en rémission un deuxième patient en utilisant une approche semblable nous avons montré que c’était vraiment le traitement médical qui avait éliminé le sida chez ces deux personnes »,  la virologue Ravindra Gupta.

Ce sont les deux seuls cas de rémission connus dans le monde à ce jour. Les patients ont subi des transplantations de moelle osseuse en recevant des cellules souche de donneurs ayant une mutation génétique présente chez seulement 1% de la population. C’est cette mutation génétique qui empêche le VIH de s’installer. Malheureusement selon Ravindra Gupta cette méthode ne pourrait pas être généralisée… Elle va néanmoins pouvoir orienter les scientifiques dans leurs futures recherches.

Pas encore de remède miracle

Les 37 millions de personnes atteintes du VIH dans le monde peuvent déjà contrôler la virus à l’aide d’une thérapie antirétrovirale (ARV), mais seuls 59% des malades y ont accès et ce traitement qui doit être pris à vie ne débarrasse pas totalement les patients du virus. Un défi de taille surtout pour les pays en voie de développement.

Les médecins vont continuer de suivre le patient de Londres afin de voir comment évolue le virus et s’il disparait totalement. Si on est encore loin de pouvoir généraliser cette réussite, ce deuxième cas de rémission et de guérison probable est tout de même un grand pas dans la lutte contre le Sida qui tue près d’un million de personnes par an.

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

La prEP, un traitement préventif contre le VIH qui serait efficace à 100%

VIH ma vie

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru