5 alternatives économiques et écolo aux serviettes et aux tampons


Clarisse Luiz 9 mars 2019

Si vous en avez marre des tampons et des serviettes qui en plus de ne pas être très écolo représentent un certain budget mensuel, cet article est pour vous !

Alternatives écolo et économiques - kemoil.ru

Une femme consomme au cours de sa vie plus de 11 000 protections hygiéniques. En plus de ne pas toujours être eco-friendly, c’est un sacré fléau pour le porte monnaie. Le a d’ailleurs imaginé un supercalculateur pour évaluer ce que chaque femme a déjà dépensé dans sa vie en protection hygiénique. Attention, le résultat risque de vous choquer…

Heureusement, on vous a trouvé 5 alternatives économiques et écolo !

Les serviettes hygiéniques réutilisables

Alternatives règles - kemoil.ru

Les serviettes hygiéniques réutilisables coutent entre 10 et 20 euros. Elles supportent jusqu’à 200 lavages et ont une durée de vie de presque 3 ans. Côté santé, elles agressent moins la peau que les serviettes classiques et ne bloquent pas le flux sanguin.

La cup menstruelle

Vous connaissez surement cette petite coupe en forme d’entonnoir qu’on installe dans le vagin et qu’il suffit de vider et de nettoyer avant de s’en resservir ! La cup menstruelle a vu le jour dans les années 30 mais c’est seulement depuis quelques années qu’elle commence à devenir ultra tendance. Elle présente le double avantage d’être à la fois écologique et économique : pour la modique somme de 20 à 30 euros, elle peut être utilisée pendant 5 à 10 ans, et existe en plusieurs tailles.

Attention, même si le risque est minime, tout comme le tampon la cup présente un risque de choc toxique. Pour l’éviter, l’important est de changer régulièrement sa protection.

La culotte menstruelle

Voilà un sous-vêtement original qui fait le bonheur de celles qui l’ont essayé. Le principe peut sembler mystérieux, mais c’est tout simple : la culotte contient une partie absorbante qui évite de tacher son pantalon. C’est comme une couche, mais en plus fine et nettement plus glamour.

Les éponges menstruelles

Les éponges menstruelles se placent dans le vagin pour absorber le flux. Ce sont des protections parfois naturelles et réutilisables, parfois synthétiques et jetables. Elles permettent même de faire l’amour pendant ses règles sans tacher ses draps puisqu’elles empêchent le sang de s’écouler. Ici aussi, il faut penser à en changer régulièrement et à avoir une hygiène irréprochable pour éviter toutes complications.

Le flux instinctif libre

Très à la mode, le flux instinctif libre (FLI) compte de plus en plus d’adeptes. Il consiste à ne pas porter de protection du tout et de retenir le flux pour l’évacuer quand on va aux toilettes. Une méthode très naturelle mais pas toujours très pratique lorsqu’on ne sait pas gérer soi-même l’évacuation des fluides. Si vous voulez en savoir plus, des groupes Facebook et des vidéos existent sur Youtube pour apprendre à gérer le flux librement…

À lire aussi…

Les tampons et le choc toxique

Les règles et l’amour ce n’est pas sale


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru