Cancer et vie de couple : le livre qui libère la parole


Clarisse Luiz 5 avril 2019

Le cancer, sujet aussi sensible que tabou bouleverse l’équilibre des couples parfois jusqu’au point de non-retour… « Cancer : sans tabou ni trompette » explique comment gérer la maladie au sein du couple pour l’affronter au mieux.

Dans son livre intitulé Cancer : sans tabou ni trompette, la psychologue en cancérologie, Valérie Sugg, s’est mise à l’écoute des malades, de leurs familles et des soignants. Elle rappelle que lorsque la maladie prend possession de notre corps, toute notre vie est bouleversée y compris notre vie sexuelle et que ce dernier aspect demeure un aspect essentiel.

Ainsi, si chez une femme atteinte d’un cancer du sein, la perte de libido est fréquente, cela ne signifie pas pour autant que cette même femme ne souhaite pas être désirée. Elle explique notamment que là où le compagnon peut penser : « De toute façon, je ne sers à rien, je ne vais pas en plus l’embêter ! », la psychologue conseille aux femmes de prendre l’initiative en expliquant aux hommes que, oui la libido est en berne, mais qu’elle a besoin d’attention, de câlins et de caresses pour se sentir désirable. Qu’au besoin, un petit haut sexy, peut masquer les cicatrices…

La réaction de monsieur peut parfois être inversée. Faire comme si « de rien n’était ». Il se comporte exactement comme avant, pour montrer à quel point l’état de madame ne change rien aux relations. Le principe étant, dans ce cas, de banaliser la maladie, explique la psychologue dans son ouvrage. Il prodigue les mêmes caresses et s’en tient scrupuleusement aux mêmes scénarios qu’avant la maladie, ignorant les meurtrissures du corps de sa compagne. Dans ce cas, l’auteur du livre conseille de jouer la carte de la franchise : « J’aimerais mieux que tu ne me caresses pas les seins, la cicatrice est encore douloureuse » ; « Je n’ai pas envie de faire l’amour, ma chimio me fatigue trop ». Car malgré tout, le cancer n’est pas un simple rhume.

À propos de l’auteur

Valérie Sugg, psycho-oncologue, accompagne depuis près de 20 ans, au sein d’un service de cancérologie hospitalier, les personnes atteintes de cancers ainsi que leurs proches. C’est aussi une passionnée de voyages au bout du monde à la rencontre d’autres cultures, mais aussi de photographies mettant en exergue la beauté du monde.

(Photo à la une : Pexels)

À lire aussi… 

Cancers gynécologiques : la campagne de sensibilisation ne met pas tout le monde d’accord

Comment faire durer son couple ?

Étiquette:

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru