Subspace : le fol orgasme dans la soumission


Clarisse Luiz 7 mars 2019

Transformer la douleur en plaisir ? C’est possible lorsque vous êtes dans le subspace…

Subspace - kemoil.ru

Un état psycho-spirituel

Le subspace, ou l’extase masochiste est un état que les soumis peuvent atteindre avec leur partenaire dominant. C’est un état de conscience altéré créé par les sensations intenses de douleur et de plaisir pendant une séance intense. Le système nerveux produit une réponse qui libère de l’adrénaline ainsi qu’une décharge d’endorphines, souvent décrite au-delà des plaisirs physiques et psychologiques habituellement éprouvés par le « sexe classique ». Ces produits chimiques naturels produisent le même effet qu’une drogue comme la morphine et augmentent la tolérance à la douleur du soumis à mesure que la scène s’intensifie. Peu importe la douleur infligée elle sera transférée au cerveau comme du plaisir, si le soumis est dans un état d’excitation.

Une fois entré dans le subspace le soumis peut se comporter de façon distraite, oublier les ordres et même perdre la parole. Il peut aussi devenir très émotif. Dans cet état d’excitation sexuelle très élevée, les orgasmes peuvent même se produire sans qu’il n’y ait aucun contact.

Comment atteindre le subspace ?

Atteindre le subspace n’est pas une entreprise facile et tout le monde n’est pas capable d’endurer la souffrance au point de l’atteindre.

Néanmoins si vous voulez essayer, il est préférable d’avoir une confiance totale en votre maître.sse afin de vous immerger totalement dans la scène. Pour les débutants, la manière la plus simple pourrait être de commencer avec des fessées ou un fouet pour permettre à l’endorphine de transformer la douleur en plaisir.

Attention à ne pas vouloir atteindre le subspace à tout prix, au péril de votre santé. Si vous ressentez une douleur excessive et que vous craignez pour votre sécurité, vous devez absolument utiliser votre safeword.

Après avoir atteint le subspace, il se peut que vous ne soyez pas  en mesure de prendre des décisions rationnelles. Il incombe donc au dominant de veiller à votre bien-être aussi bien physiquement que émotionnellement. C’est ce qu’on appelle  « l’after care ».

(Photo à la une : Getty Images)

À lire aussi…

ASMR : l’orgasme cérébral

La méditation et le sexe tantrique


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kemoil.ru